Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Test du Focal Spirit One : le son neutre haute définition

Par le

Focal est sans nul doute une des grandes marques de ce monde dans la conception et la commercialisation de systèmes audios haute fidélité, et ce depuis plus de 30 ans.

La plus grande marque française d'enceintes acoustiques (Arnaud Montebourg, si tu nous lis) s'est lancée depuis 2012 dans le marché nomade avec la sortie de son premier casque : le Focal Spirit one.

Nous sommes deux chez les RetinaBoys à le posséder depuis sa sortie. Nous vous donnons notre avis après plus d'un an d'utilisation.

Ergonomie et bundle

Le Spirit One est un casque de type circum aural fermé, ce qui signifie qu'il englobe l'oreille et qu'il ne permet pas au son de sortir vers l'extérieur.
Il est livré dans une boite rigide de qualité. Sans être très encombrante, elle protègera bien le casque pendant vos déplacements.
On y trouve aussi un sac en toile, deux câbles, et un adaptateur avion (double jack).

focal-spirit-one-black-569718

Ces deux câbles inspirent confiance. Ils sont enrobés de tissus tressés, ce qui limite le bruit de frottement contre les vêtements et les noeuds. L'un d'entre eux est doté d'une télécommande - micro qui prend le rôle de kit main libre. On y reviendra plus tard.
Enfin, on note la présence d'un adaptateur jack 3.5 / 6.35mm à visser sur nos câbles. Pas d'arrachage intempestif à prévoir.
Notons que les connectiques sont plaquées or, ce qui leur donne une meilleure durée de vie, l'or étant inoxydable.

Le casque en lui-même est très bien fini. L'arceau est en imitation d'aluminium, et enrobé de plastique noir mat que l'on retrouve aussi sur les oreillettes.
C'est très agréable : l'assemblage est très bien réalisé, et les matériaux de bonne qualité n'attirent ni la poussière ni les traces de doigt.
De plus, et c'est un avis subjectif bien entendu, l'allure générale est des plus élégante et relativement sobre, donnant au casque un côté futuriste maîtrisé que l'on apprécie à la rédaction.

Spirit One éclaté

Le casque est aussi très confortable. Il a tendance à trop serrer les oreilles pendant les premières semaines d'utilisation, mais l'arceau s'assouplit peu à peu. Très vite, on est parfaitement ravis : on sent que le casque tient bien sur le crâne sans provoquer de douleurs.
Les mousses en imitation cuir sont très agréables au toucher et participent largement à cette sensation. L'oreille est bien englobée et pas maltraitée. On sent les bénéfices de la construction cirum aural.
Enfin, le poids de 200g est plus que correct. On peut donc utiliser ce casque pendant de nombreuses heures sans fatigue physique ou auditive - bien que ce ne soit pas conseillé.

Acoustique

Le Focal Spirit One se démarque tout d'abord par sa très bonne isolation. Même à faible niveau sonore, la musique couvrira la plupart des bruits ambiants. Ainsi, on montera rarement le volume à plus de 50% sur nos sources, sauf dans des environnements particulièrement bruillant (comme le métro parisien).
De plus, les pertes de son sont faibles : vous ne risquez pas de déranger vos voisins, même en montant le volume.

focal-spirit-one

Parlons maintenant de la restitution sonore. Le Spirit One fait partie de cette nouvelle vague de casques qui se veut très neutre, comme les Philips Fidelio ou encore les Sennheiser Momentum.
Ce son résolument moderne se traduit par une réponse en fréquence très équilibrée. Pour faire simple, on entend aussi bien les basses, les mediums et les aigüs.
Ceux qui sont habitués à un son plus basseux (style Beats, ou Monster) risquent d'être destabilisés. Les puristes quant à eux seront ravis de pouvoir écouter les morceaux de leurs artistes préférés sous un nouvel angle : celui de l'enregistrement.
En effet, avec ce Spirit One, on a l'impression de tout entendre, et c'est un vrai plaisir pour les oreilles, une effusion de sons et de détails nouveaux, imperceptibles sur des casques déséquilibrés.
Couplez cela à une grosse dynamique, et vous obtenez une restitution sonore d'excellente qualité.
On est proche de l'expérience qu'offrent les Fidelio, sauf peut-être dans les hauts aïgus qui sont plus marqués chez Focal.

Le Spirit One est donc capable de rendre n'importe quel type de musique, du rock 'n' roll à l'electro en passant par le classique. Vous entendrez le son comme il a été enregistré par les artistes, puisqu'ils utilisent (normalement) des enceintes de monitoring au rendu neutre (même bien plus neutre que ce casque) et non déséquilibrés. Bien sûr, un mastering de qualité est nécessaire pour cela ... malheureusement, ce n'est pas toujours le cas.

Il y a cependant une limite à cela : l'encodage de vos morceaux. Et oui, les faibles performances du MP3 se font vite sentir et deviennent frustrantes. La tendance actuelle n'étant pas d'augmenter la capacité de nos appareils mobiles, on ne pourra véritablement profiter des avantages du Spirit One que chez soi, sur un format sans perte comme le FLAC, à moins de sacrifier la diversité au profit de la qualité.

Compatibilité

Sans doute l'un des atouts de ce casque.

Comme vu précédemment, le Spirit One dispose d'un câble amovible avec télécommande qui est parfaitement compatible avec l'iPhone ou autres iDevices, grâce à un jack quatre points.

IMG_2070

Il nous permet ainsi de monter/baisser le son (seulement pour les produits pommés), de répondre au téléphone (à noter que le micro est d'excellente facture) ainsi que d'utiliser les divers raccourcis (suivant, pause, précédent) communs aux écouteurs fournis par Apple.

Cependant, les boutons ne sont pas différents au toucher ce qui rend l'utilisation bien moins aisée que celle d'un iDevice.

Sur Android, vous ne pourrez pas monter ou baisser le son. Le reste fonctionne normalement.

Ce casque est donc parfaitement adapté aux visionconférences, et reste même une bonne alternative pour les joueurs.

En somme, un casque très polyvalent permettant d'arriver au bureau en écoutant sa musique sur l'iPhone ou iPod. Puis de le brancher sur l'iMac, et en avant pour une journée de boulot.
En revanche, sur PC, votre carte son risque de limiter les interractions possibles avec le casque. A vous de bien configurer vos drivers ...

Conclusion

Le Focal Spirit One brille de bien des manières, et surtout par son acoustique d'excellente qualité et par son confort d'utilisation.
Le bundle est classique pour un casque de cette gamme mais efficace et complet, la boite notamment est très satisfaisante.
On note aussi le micro de bonne facture qui n'a pas à rougir face à un micro de téléphone portable et qui peut même prétendre être utilisé en jeu.

Mais on retiendra surtout la qualité sonore exceptionnelle du Spirit One qui permet véritablement une expérience auditive de très haute volée.

Lancé à 200€ l'an passé (un peu moins cher maintenant en cherchant bien), le Focal Spirit One est devenu une référence à envisager très sérieusement lors de l'achat d'un casque.

Nous vous conseillons cependant de vous renseigner aussi sur les Sennheiser Momentum ou autres Philips Fidelio, dans le même niveau de gamme.
Pour ceux qui préfèrent les sons plus chauds, aux basses plus marquées, considérez le Monster DNA, testé il y a quelques jours par Lauren, ou le Monster Inspiration testé par Shamime.

Le Spirit One est disponible en noir rouge, blanc, et Qobuz Edition.

Merci à Claudio pour l'aide apportée à la rédaction de l'article.

article rédigé par

Amoureux de la langue française, technophile et mélomane, dans la vie je tente des trucs. Parfois, ça marche. Parfois.

  • Wesker3

    J’avais acheté ce casque il y a quelque semaine à 179 euro dans un E.Leclerc multimédia, bien que le son soit très bon il me faisait horriblement mal aux oreilles au bout de 30min, j’ai du le ramener le lendemain pour un remboursement.

    • Tris’ Kap’

      On précise bien qu’il serre beaucoup au départ, mais qu’après un certain temps il devient vraiment confortable.
      Mais c’est vrai que, aux premiers abords, c’est assez spécial …

  • Tris’ Kap’

    C’est indéniable. Cependant, c’est aussi nécessaire pour avoir un casque qui reste correctement serré dans le temps.

  • Picture led

    Très bon article, merci !
    Justement, j’avais accroché sur ce casque il y a pas longtemps et je pense que je vais le laisser tenter.

  • Loufenec

    Acheté chez Boulanger avec reduc pour 130€ il y a 6 mois environ (la V2). Pas déçu après plusieurs mois d’utilisation même s’il m’a fallu du temps pour m’habituer à ce type de casque fermé. Je confirme qu’on redécouvre tous ses morceaux, à condition qu’ils soient bien encodés, en flac ou ogg pour ma part. Attention par contre, je les trouve assez imposants sur la tête, mais je pense qu’il est impossible de faire autrement avec ce type de casque. Les 2 seuls défauts que je lui trouve sont le dessus en plastique qui fait un peu cheap et la rotule entre les écouteurs et l’arceau qui mérite qu’on en prenne soin sous peine de casse prématurée.

  • Tris’ Kap’

    Merci pour cette attention, ça fait plaisir !

  • jgpm

    Est-ce que tu as pu le comparer au Sennheiser Momentus? Car généralement c’est le Momentus qui ressort, du coup je ne sais pas lequel des deux m’acheter ._.

    • Tris’ Kap’

      J’ai pu tester le Momentum, oui !
      Mais là … tu poses vraiment une question super chiante à traiter.

      En fait, le rendu est vraiment très proche pour ces deux casques. Suffit de voir les courbes de réponse de fréquence que tu trouveras sur des sites plus spécialisés que nous :P
      La seule grosse différence, c’est le look, qui varie très largement sur le Momentum selon la couleur.
      Et le prix. On trouve le focal à moins de 200€, alors que le Momentum ne se négocie pas, et tape les 300€.

      Attention !! Le Momentum On Hear est bien différent. Il est bien plus basseux, donc plus profond, mais du coup pas vraiment neutre. Par ailleurs, c’est un casque supra-aural : il se pose sur les oreilles mais ne les entoure pas. J’aime pas trop ce type de casques, pour ma part, moins confortable et moins rassurant à porter.
      Après, c’est une question de choix. Si tu aimes les basses et que tu veux un truc très compact, c’est une très bonne alternative. Et ça coûte 200€, à peine plus que le Focal finalement.

      Si tu veux un casque supra-aural et neutre, il reste le Fidelio M1.
      Et le L1, qui est du même genre que le Spirit One et que le Momentum « narmol ».

      Bref, t’as le choix, selon tes préférences, notamment en matière d’ergonomie et de design !

      • jgpm

        Merci d’avoir répondu à ma question super chiante :D

        Du coup je vais me prendre le Focal, en plus c’est une marque française :fier:

        • Tris’ Kap’

          C’est un bon choix ;)

          • jgpm

            Par contre, j’ai cru lire que pour les porteurs de lunettes c’était pas tip top, voir douloureux dans certains cas, au bout d’une petite heure d’écoute. Pas testé avec des lunettes je présume? ^^’

          • Tris’ Kap’

            Je l’ai souvent porté avec mes lunettes de soleil sans ressentir de gêne particulière, pour ma part.
            Ca doit dépendre des gens (forcément, tu me diras).
            Le mieux est encore d’essayer !

          • jgpm

            Yep, faudra que je trouve où le tester ^^

          • Tris’ Kap’

            A la Fnac, ils sont souvent en essai libre !

  • SuperTweedo

    Sans oublier les nouveaux modèles qui vont arriver :)

    • Tris’ Kap’

      Tu parles des Fidelio M2/L2 ?

      • SuperTweedo

        Non les Focal spirit classic et spirit pro

        • jgpm

          Oui, mais à 300€, faudra voir ce qu’il donne face au Momentus ^^