Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Les Google Glass en tournée US, la concurrence fait aussi parler d’elle

Par le

Les Google Glass font leur show

Ces dernières semaines la presse française à fait l’objet d’une belle campagne de séduction de la part de Google. Quelques prototypes des lunettes interactives ultra-connectées ont été proposés aux journalistes. Les Google Glass sont partout : en guest d’un journal télé, en vidéo sur le site d’un grand quotidien, et même chroniquées sur les grandes radios.

Commercialement on nous en révèle toujours aussi peu : on s’en tient au programme initial avec des phases de tests approfondies envisagées pour des groupes d’utilisateurs limités dans chaque région du monde. Et donc toujours pas de date précise de lancement officielle. Par contre, Google vient de lancer pour ses Google Glass une tournée de présentation dans les principales grandes villes américaines. Tournée dont la première date a été prise d'assaut à en juger par la rapide fermeture de l'invitation en ligne.

les google glass en tournée, invitation prise d'assaut. d'autres alternatives aux lunettes connectées se sont manifestées ces jours-ci

Et du coup, les concurrents font aussi parler d'eux

Tout le nouveau secteur du wearable computing fait logiquement parler de plus en plus de de lui. Plus ou moins avancés dans leur développement les concepteurs surfent donc sur la vague. Voici quelques-uns de ces concurrents aux Google Glass.

  • Le dernier modèle en date, présenté cette semaine au Ceatec 2013 est développé par le géant japonais NTT DoCoMo. L’opérateur télécoms, créateur d’objets technos a présenté son concept de lunettes connectées, sur lesquelles des informations viendraient renseigner ce que l’on regarde en temps réel. La différenciation de leur modèle viendrait de l’interface de commande. Contrairement aux Google Glass, le projet de DoCoMo serait à commande tactile et cinétique mais pas du tout vocale. Aucune information de production ou de lancement n’a été communiquée.

  • Actuellement toujours en appel de fonds les ION représentent un concept plus basique : une paire de lunette connectée qui diffuse une nuance colorée sur vos verres en écho à une notification sur votre smartphone. Les ION contrôleront aussi son appareil photo ou son player audio pour un tarif pronostiqué à moins de 110$ pour l’instant.

  • Plus élaboré, il y a le concept des GlassUp qui se veulent une solution d’affichage déportée de la plus haute qualité et du plus grand confort possible. Utilisables au quotidien, l’équipe promet qu’il s’agira bien de véritables lunettes connectées et non d’un système d’informations à porter sur la tête si vous voyez la nuance. Avec une sortie prévue pour juin 2014, la campagne de financement indiegogo n’avait cependant pas atteint son objectif en totalité cet été. Wait & see donc.

glass up un concet de lunettes connectées comfortable , une alternative aux google glass ?

  • A l’inverse, le projet de Recon, a bouclé son financement et Intel a même annoncé cette semaine sa participation et son support. Aujourd’hui en pré-commande pour mars 2014, à 599$, il s’agit de grosse artillerie, un accessoire qu’Iron man, Robocop ou les agents du SHIELD aurait perdu en route : les Recon Jet (599$). Avec un look très sport, ces lunettes de soleil seront équipées de multiples capteurs pour nous auto-informer sur nos performances en plus de nous renseigner sur ce qu’il se passe tout autour.

Les Recon Jet semblent une alternative musclée face aux Google Glass et au plan commercial le plus aboutit pour l'instant. Elles seront surement avec les Vuzix Smart Glasses M100, un monocle présenté au CES 2013, les premiers modèles à véritablement structurer ce marché du “wearable computing”, dés qu’il sera prêt et sortira un peu des salons high-tech.

article rédigé par

J'ai lâché mes poupées quand un Atari 520STE et un Polaroid Supercolor 635 ont déboulé sous le sapin. Depuis, je bidouille, plutôt Mac et Canon. Sinon, je touche au marketing, entre autres...

  • Tris’ Kap’

    J’ai tout de même le sentiment que Google a une longueur d’avance.
    Peut-être que je me trompe et que je suis victime d’une campagne trop bien menée.