Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Quelle appli de suivi pour quel usage ?

Par le

Quelle appli de suivi utiliser avec votre iphone 5s

Tracking, suivi, monitoring ou “quantified-self”. Plusieurs noms pour un même principe : retranscrire en nombres, courbes et autres indices vos activités et votre mode de vie. Avant de restituer quoi que ce soit, il faut enregistrer ce que l'on fait. Pour voir ce que ça donne, ni bracelet connecté ni smartwatch pour moi pour l'instant mais un iPhone 5s et quelques applications.

Pourquoi tracker ?

Manger, Bouger, le coup des 5 fruits et légumes, vivre plus sainement, tout ça tout ça…mais non !! Enfin si un peu, l'idée que le "quantified-self" me confronte au (peu de) temps passé en activité pourrait me motiver à bouger le dimanche histoire de relever la moyenne hebdomadaire.

Mais bon au départ c'est surtout grâce ou, à cause, du M7, que j'ai voulu suivre mes activités. Et pour tester le co-processeur capteur de mouvements de l'iPhone 5s, autant le faire avec une variété d'applis, plus génériques que Strava.

Le co processeur M7 de l'iPhone 5s permet aux applications de suivi d'enregistrer le type de mouvement et l'iintensité de nos activités à l'image des bracelets connectés

Du quantified-self au coach de vie

Une variété d'applis, c'est peu dire, elles sont de plus en plus nombreuses et les catégories où on les retrouve se multiplient : Style de vie, Forme et santé, Productivité. Ces applis sont partout. Pourquoi ne pas les réunir ? Car il y a différents degrés de suivi : des podomètres basiques, des suivis sportifs, des suivis santé et certaines englobent tout, ce sont de véritables coachs tout intégrés.

Pour passer à l'étape supérieur dans le suivi de son quotidien, ces applis coachs ajoutent d'autres paramètres : alimentation et sommeil en tête, mais aussi rythme cardiaque ou météo. Souvent gratuites, pour activer ces fonctions sachez qu'elles vous proposeront ensuite de les associer à des accessoires connectés ou à des applis payantes pour pouvoir pleinement fonctionner.

Le quantified self peut vous aider dans vos activités, votre organisation et toutes les facettes de votre vie pour lesquelles vous enregistrez des données

Et avec ces critères le suivi devient tout de suite beaucoup plus précis, on peut imaginer que les conseils qui vont suivre aussi. Pourquoi imaginer ? Parce que je n'ai pas été jusqu'au bout ! Franchement ça devient vite compliqué de saisir le moindre verre d'eau dans une appli.

Pour ce qui est de la nourriture, c'est pire ! A tout enregistrer on y passe vite la moitié de sa pause déj. C'est contre-productif. Autant utiliser un bon vieux compteur de calories si votre objectif se joue sur le tour de taille.

Un suivi de tous les jours : Gross et Moves

Gross  (gratuite) et Moves (2,69€) sont des applis type podomètre, assez efficaces et sans fioritures. Lokan vient de nous parler de Gross.

Moves est tout aussi visuel mais un poil plus sophistiquée : localisation de vos déplacements sur carte, compteur de calories et deux modes de suivi : précision ou économie de la batterie. Avec tout ça, Moves vous déroule le fil de vos journées en fonction de vos déplacements, une sorte de vue itinéraire de son mode de vie.

Moves propose des écrans très simples, avec des formes basiques pour identifier vos activités mais tout de même quelques réglages intéressants comme le mode de suivi, précis ou économique pour la batterieAu niveau autonomie justement, la batterie ne bouge pas avec Gross. Avec Moves, en mode précision, ça descend bien plus vite que d'habitude. En fin de matinée, à utilisation égale, je me retrouve régulièrement à 60% au lieu de 70%. Honnêtement les jours où je n'ai pas la possibilité de recharger à volonté, je désactive le mode précision. Le mode économie me récupère alors des données moins détaillées mais ça reste correct pour avoir une idée de sa journée.

Moves et Gross enregistrent les déplacements et les présentent simplement pour une lecture rapide

Pour ce qui est de la précision, comme vous le voyez, que ce soit en vue hebdo ou par journée, les mesures ne sont pas franchement les mêmes d'une appli à l'autre. En comparant au réel, aucune des deux n'est tout a fait juste, pour le temps passé à courir,  j'étais à 43 minutes au chrono ce jour là. Un peu décevant mais tant que ce n'est pas dans l'autre sens et que mes activités ne sont pas surestimées ça me va à peu près.

Un suivi plus poussé : Argus et Fitbit

Argus est une appli gratuite, de celles qui vous proposent des achats d'autres apps. Pourtant c'est pour moi une découverte. Une forme originale et pratique. Un niveau de détails remarquable, et qui pourtant n'apparaitront que si on va les chercher. J'aime avoir des indicateurs simples et une belle ergonomie tout en pouvant accéder, de temps en temps, aux infos plus abouties.

Les réglages ne sont pas forcément plus poussés que sur les autres applis du genre, mais il y a un bel effort de pédagogie avec des pas-à-pas rappelant comment désactiver l'actualisation en arrière-plan par exemple. On peut comme partout personnaliser les notifications mais avec le truc en plus : un badge sur l'icône de l'app qui décompte les pas faits ou restant. 

Argus est très complet mais tout en anglais

Où est le piège ? Le down side ? Argus est 100% en anglais mais le problème c'est surtout la conso d'energie ! En activant toutes les fonctionnalités, en fin de matinée ma batterie tombe dans les 45% !! Et encore, je ne fais pas de photo de mes snacks, ni de mes tasses de thé.

Oui, car avec Argus, on prend ses aliments en photos pour ensuite éventuellement indiquer les infos nutritionnelles. Encore une fois ce principe de restitution simple avec aussi la possibilité d'entrer plus de détails pour les plus consciencieux.

L'appli Fitbit est gratuite mais c'est avec les accessoires de la marque et le suivi du profil détaillé sur le site qu'elle déploie tout son potentiel

Fitbit est aussi une application gratuite. Dans le même esprit, elle propose une sorte de tableau de bord avec vos activités, vos déplacements et votre alimentation, à indiquer à partir d'une base de données. Cette dernière est assez complète pour les aliments simples, mais dés que vous voulez entrer un produit de marque ou un plat de restau, connaît pas !  

Je suis moins enthousiaste car si vous n'avez pas l'un des accessoires de la marque, ou si vous n'utilisez pas le compte détaillé en ligne ni le forfait premium, cette appli revient alors à un simple compteur de pas. J'ai un peu l'impression d'avoir chargé un outil de promo qui en montre juste assez pour faire acheter au moins le podomètre connecté de la marque.

Dans le même esprit, j'avais installé Withings. Conçue sur le thème du bien-être, les ailes d'un papillon symbolisent vos objectifs et vos progrès. L'appli renvoit sans cesse vers les objets connectés de la marque et envoie beaucoup de notifications. Toutes ces applications envoient des notifications, des mails hebdos, des badges mais avec Withings j'étais gênée par le discours quasi médical qui promet d'améliorer votre vie. C'est ultra sain, zen et positif. Si c'est votre truc et si c'est un soutien qui vous parlerai, Withings pourrait vous plaire.

Tracker, une expression à double sens

La promesse de toutes ces applis, c'est donc aussi de vous guider et vous encourager à faire toujours mieux grâce aux notifications, aux mails. Sans oublier les copains !

Partage, publications ou petits messages pour se narguer ! En clair, quasiment chaque appli propose son propre mini réseau social, sans oublier l'éternel création d'un compte à partir de votre profil Facebook.

Toutes les applis de suivi vous proposent de partager vos exploits avec vos amis et vos contacts

Heureusement on peut aussi simplement se créer un compte avec une adresse mail. Vous pourrez dans chacune aller paramétrer la confidentialité pour décider ou non de partager systématiquement vos données.

Moves et Gross ne sont pas dans le mood partage et mise en avant sociale. Ces deux "podomètres avancés" vous permettent seulement de les recommander et pour Moves, d'envoyer un bref résumé de vos activités par sms, mail ou via twitter. Si vous cherchez une appli pour lancer des défis, comparer vos performances, clairement ce ne sont pas celles qu'il vous faut.

Argus et Fitbit vous proposent un peu plus : retrouver des amis. C'est bien sympa mais ils verront alors vos activités et vos progrès sur votre fil d'actualité ou tableau de bord selon l'application. Pour ce qui est des défis là encore ce ne sont pas des applis dédiées. Le côté challenge et performance de groupe se trouve plutôt dans les applis plus sportives.

C'est le cas d'Endomondo. Je n'en ai pas parlé car je ne l'ai pas bien testée, mais il s'agit d' une appli pour les coureurs, est connue pour tout partager : par défaut toutes vos données sont partagées avec tout le monde ! Si vous l'utilisez pensez peut-être à sécuriser tout ça un minium.

endomondo est une bonne application mais très très orientée partage et vie sociale

Conclusion : c’est un peu comme les assurances tout ça

Quelle utilisation et quels bénéfices voulez vous retirer de ces applis ou d'éventuels accessoires à y connecter ? Quel niveau de détails voulez vous ? Êtes vous prêt à passer du temps à entrer et lire vos données ? Sans vous posez ces question vous risquez de vous retrouver comme moi avec trop d'applis qui font la même chose ou avec une appli sous exploitée.

En fait c’est comme les assurances, quand on m’a volé mon tél il y a quelques temps, j’ai découvert que j’avais juste 3 contrats différents qui faisaient la même chose. Pour le tracking, je vais faire plus simple et me contenter d'une appli qui me retranscrive seulement les données du M7 qui me sont utiles. Ce sera Argus car la plupart du temps je peux charger mon téléphone à volonté et je préfère rester sur un suivi simple, visuellement agréable et peut-être l'exploiter davantage par la suite.

Et vous, ce sera quoi ? Podomètre ou une appli de suivi plus poussée ? 

article rédigé par

J'ai lâché mes poupées quand un Atari 520STE et un Polaroid Supercolor 635 ont déboulé sous le sapin. Depuis, je bidouille, plutôt Mac et Canon. Sinon, je touche au marketing, entre autres...

  • Léo Duff

    Super article ! Personnellement j’ai le Fitbit Flex et j’en suis très satisfait, même si c’est un achat gadget, qui est loin d’être donné…

    • Meidhi Legouix

      Même chose, j’ai un Fitbit Flex depuis quelques mois, j’en suis pleinement satisfait, il suffit pour « tracker » toutes les choses basiques de ma journée, et m’a fait prendre conscience du fait que je ne bouge pas assez ! Sans être spécialement sportif, j’essaye donc de dépasser mes objectifs, ce qui me permet de bouger plus ! Le tracking du sommeil est une petite merveille et la fonction réveil est vraiment pratique, autant pour me réveiller le matin que pour me faire penser à des petites choses dans la journée !

      • Léo Duff

        Puis-je t’ajouter ?

        • Meidhi Legouix

          Tu peux !