Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Test du Parrot Flower Power

Par le

Tout le monde n'a pas la main verte, c'est un fait. Pour aider les serial killers de Ficus, à l'ère des objets connectés, nous avons testé le Parrot Flower Power. Et aucune plante n'a été blessée durant la réalisation de cet article.

Une idée simple, mais efficace

Le Parrot Flower Power part d'une idée simple : planter un détecteur dans le sol de vos plantes préférées, qui vous alertera lorsqu'elles manquent d'eau, de soleil, ou d'engrais. Pour cela, le Parrot Flower Power dispose de multiples capteurs :

  • Pour mesurer l'humidité du sol, le Flower Power mesure la permittivité diélectrique du sol (technologie brevetée).
  • Pour mesurer l’engrais, il mesure la conductivité du sol. Sachant l’humidité, il en déduit la teneur en ions, et il fait l’hypothèse que ces ions sont liés à l’engrais (ce qui est vrai dans les sols et les terreaux dans un usage courant).
  • Pour la lumière, il mesure la quantité de photons dans la longueur d'onde des 510 nm, ce qui représente une bonne moyenne pour les plantes.
  • Pour la température, il utilise un thermistor, très classique

 

parrot flower power test

Le Parrot Flower Power est fourni avec une pile, et un petit sachet contenant les instructions de mise en route

Le Parrot Flower Power se connecte ensuite à un smartphone en utilisant du Bluetooth 4.0 Low Energy. Les données sont envoyées à l'application, qui les envoie dans le cloud de Parrot à des fins d'analyses, et qui retourne à votre téléphone les informations "lisibles" (arroser, manque de lumière, trop de lumière, manque d'engrais, etc…)

retinaboys parrot flower power

Un de nos Flower Power se trouve dans un citronnier. L'aspect esthétique est discutable, mais nous, on aime bien.

Un fonctionnement sans accroc

Il est courant d'avoir quelques soucis lorsqu'on installe un produit high tech. Là, aucun problème. Une installation aussi rapide et efficace que les produits Withings, qui sont pour nous une référence en la matière. On place la pile à l'intérieur du Flower Power, on le met en terre, on lance l'application, et hop…! Il ne reste plus qu'à associer le nouveau capteur avec une plante (Parrot a une base de données assez impressionnante), indiquer si la plante est en intérieur ou extérieur, en pleine terre ou dans un bac, et c'est terminé.

flower_power_menus

L'application iOS est assez bien faite et intuitive. Les menus sont clairs et précis.

Vous le verrez dans la suite de cet article, mais nous avons été dérangé par le fait de ne pas pouvoir créer des "ensembles logiques" de plantes. Si vous avez trois plantes dans un même bac, reliées à la même sonde, vous aurez trois plantes sur votre page d'accueil, donc trois alertes à gérer, etc. Avec un ensemble logique, on pourrait supposer que la sonde ferait une moyenne des besoins des trois plantes, pour ne remonter qu'une seule alerte, pour le bac entier.

flower_power_live_menus

Le temps que les remontées de données vous permettent d'avoir un historique, vous pourrez utiliser le mode "live".

Ci-dessous, le mode engrais est en silencieux. Nous avons pourtant de l'osmocote, qui est un engrais à diffusion lente, et intelligente, mais qui ne semble pas convenir au Parrot Flower Power. Nous aurions aimé que l'application nous dise quel type d'engrais il faudrait, en fonction de la plante configurée, avec un lien vers Amazon, pour pouvoir commander directement. C'est une des questions que nous avons posées à Parrot, et vous trouverez leur réponse plus bas.

flower_power_plant_menus

Après quelques heures, les menus de l'application vous permettront de voir un historique des différentes variables.

Les questions qu'on a posées à Parrot

L'application pourrait être améliorée, notamment en améliorant la synchronisation. Par exemple, si une plante à besoin d'eau, on reçoit une alerte. Il serait bien que cette alerte s'annule toute seule si on arrose la plante, ou s'il pleut.
> Cette alerte s'annule d'elle même à la prochaine synchronisation ; soit 2 heures suite à l'arrosage dans le cas d'une synchronisation automatique, soit 30 mn après l'arrosage si tu fais une synchronisation forcée (pull to refresh: slide vers le bas dans l'écran "Ma plante")

retina boys flower power

Cachés aux pieds de vos plantes, les Parrot Flower Power vous aideront à avoir la main verte

La gestion des multi-plantes pourrait également être améliorée. J'ai un bac avec trois plantes dedans, et une sonde configurée pour les trois plantes. J'ai trois plantes qui apparaissent sur l'écran d'accueil, alors qu'il serait davantage compréhensible de faire un ensemble logique de plante, au nom de la sonde.
> Le jardin est actuellement un gestionnaire de plantes, pas un gestionnaire de sensor. Nous allons réfléchir à un adaptation de l'UI pour pouvoir gérer ce cas de figure si de nombreux utilisateurs sont dans le même cas de figure.

parrot flower power jardin

En configurant le Parrot Flower Power pour plusieurs plantes, on aurait aimé qu'il les regroupe dans un "ensemble logique"

Enfin, quand il manque de l'engrais pour une plante, pourquoi ne pas proposer le type d'engrais à acheter ? Un simple bouton pour commander sur Amazon par exemple, ou afficher la fiche d'un engrais spécifique. Ce serait un gros gain de temps pour l'utilisateur, et un gain en compréhension.
> Un projet "partenariat" avec affiliation est à l'étude !!

Les suggestions oubliées (mais on sait que Parrot nous lit)

  • On aimerait qu'il soit possible de créer un compte sur le site web de Parrot, et pas uniquement en passant par l'application (afin de pouvoir facilement générer un mot de passe avec des applications comme 1Password)
  • Le Bluetooth LE est le choix le plus logique pour la communication, mais pourquoi ne pas proposer une base (en option) qui ferait le relais avec le Cloud Parrot quand on n'est pas chez nous, ou qu'on a un grand jardin ? (À la manière des stations Netatmo et de leur pluviomètre)
  • Puisqu'on en est à rêver, si une telle base existait, on pourrait imaginer un jardin autonome, avec des réserves d'eau qui arroseraient automatiquement quand la terre est trop sèche, mélangeant automatiquement l'engrais quand c'est nécessaire.
  • Plus accessible, pourquoi pas un mode "Sur le départ". Couplé au mode "Live", un bouton permettrait de signaler à l'application qu'on part en week-end. L'application analyserait alors les prévisions météo des deux jours à venir, pour nous dire s'il faut arroser par anticipation, ou si c'est inutile puisqu'il va pleuvoir.

Conclusion

Nous avons vraiment aimé ce petit accessoire qui vous aidera à comprendre ce que vivent vos plantes. Dans notre cas, nous nous sommes aperçu que nous arrosions beaucoup trop notre citronnier par rapport à ce dont il a réellement besoin. Vous pouvez très bien vous servir d'un Flower Power pour l'ensemble de votre jardin, en le déplaçant de plante en plante (sans oublier de changer la plante liée dans l'application) afin de corriger vos habitudes de jardinier débutant.

Au moment de la rédaction de cet article, les Parrot Flower Power sont en promotion sur Amazon, à 30 EUR au lieu de 50 EUR.

Nous avons été très agréablement surpris par la disponibilité des équipes de Parrot, disposées à répondre à toutes nos questions, afin de rendre cet article aussi précis que possible. Nous remercions très chaleureusement Matthieu d'Inter-Actif, ainsi que Parrot, pour nous avoir envoyé des Flower Power afin qu'on puisse jouer avec, et écrire ce test.

article rédigé par

Citoyen du monde, curieux par nature, amoureux de notre belle Terre, passionné de nouvelles technologies et d'images.

@LKnSardari
  • Olivier le vrai

    L’article est intéressant, mais c’est dommage que ce soit si impersonnel (le fait qu’il n’y ait pas de face caméra y fait beaucoup), contrairement à ce que tu faisais sur LoKan.fr. Je trouve que ça y perd, vraiment… J’ai l’impression qu’on perd le côté impulsif et « brute de décoffrage » qui est un peu ta marque de fabrique. Pour conclure, intéressant mais lisse.
    Vu que tu disais vouloir mettre de côté les tests de son blog pour le faire ici, je ne trouve pas que les 2 formats soient comparables pour que l’un remplace l’autre; à mon avis.

    • C’est volontaire.

      • Gilles D

        Bonsoir. Ayant lu le commentaire d’Olivier le vrai, je suis du même avis. Moi (non, pas président…), j’aimais bien le LoKan de Lokan.fr, avec son ton totalement différent de ce qu’on peut trouver dans les autres crémeries (et qui, d’ailleurs, lâchent les unes après les autres (sauf les grosses du style MacGé of course)), son générique et ses vidéos à l’arrache avec sa face en pleine caméra. Bon…j’aimerais bien le retrouver ! Allez… Allez… Steuplai !!

        • Pas ici. LoKan de LoKan.fr c’est sur… lokan.fr ;-)

    • Alex

      PAREIL !!

  • Dimitri Mouflard

    Très bel article et très bon produit !! :)

  • Laurent

    J’imagine qu’il peut stocker des données vu que tu n’es pas tout le temps à coté de tes plantes, sais tu combien de temps il peut les stocker? La synchro se fait facilement automatiquement? Merci!

    • Rodolphe

      Le produit peut stocker 2 mois et demi de données
      La synchro se fait de manière automatique, même quand l’appli est en background

  • Rodolphe

    Super article Lokan: précis, pertinent.

  • damn

    Très bon article, bonne découverte.
    Cependant, c’est dommage de ne pas avoir posé de questions à Parrot mais uniquement des suggestions.

    • Bonjour,

      Il me semble pourtant voir un article « Les questions qu’on a posées à Parrot » ;-)

  • Epfan90

    Bof, pour moi aucune utilité à moins d’être un maraîcher qui pourrait l’utiliser couplé à un système d’auto-arrosage pour cause de rendement. Pour un usage individuel je ne trouve pas ça plus indispensable qu’un simple coup d’oeil sur ses plantes ou alors au pire qu’un post-it sur le frigo pour se souvenir d’arroser ses plantes quand elles se mettent à tirer la gueule. Au final, sans troller, ce genre de « gadgets » pose quand même la question sur la fracture entre réel et virtuel, à savoir si l’on a besoin de son smartphone pour pouvoir prendre soin de ses plantes alors qu’un coup d’oeil pour l’arrosage et un conseil du vendeur/fleuriste/voisin/ami.. peut suffire pour savoir quel engrais utiliser. Après ça reste mon bien évidement un avis personnel et je sais reconnaitre quand même l’innovation et que cela va correspondre à un certain public.

  • AlexaRom

    Pour ceux que ça intéressent : ce produit est en promo depuis quelques jours à 15€ dans les boutiques Telandcom.
    Rien n’est affiché sur le site web mais la promo est belle et bien effective en magasin.
    Par contre, il ne doit plus rester grand chose je pense (il y avait aussi le Netatmo à 70€ et le withings pulse à 40€ mais tout est parti à une vitesse …)

  • Pingback: Pourquoi est-ce que j'utilise un écran vertical ?()

  • Pingback: Le test du Parrot Flower Power est sur retinaboys.com()