Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Test de l’iPad Air 2

Par le

L’iPad Air 2 a été présenté le 10 Octobre dernier lors de la désormais traditionnelle dernière Keynote de l’année. Que nous réserve la mise à jour de la tablette 10 pouces d’Apple? La réponse dans ce test complet, made in RetinaBoys.

Un design étonnant et familier en même temps

En recevant l’iPad Air 2, on retrouve la boîte de l’iPad Air, mais reprenant certains traits de celle des iPhone 6 et 6 Plus. En effet, on a désormais sur la tranche une encre de couleur correspondant à celle de l’iPad qui se trouve à l’intérieur. En ôtant le couvercle, on retrouve l’iPad Air 2enrobé de plastique, prêt à être déballé. Sous ce dernier se cachent les habituels livrets, les autocollants, et surtout le chargeur 10W et son câble Lightning d’un mètre. Rien de nouveau sous le soleil jusque là… Ah si : Apple n’a pas jugé bon de laisser un chargeur 12W comme pour l’iPad Air. Choix discutable, la recharge étant plus rapide avec un chargeur 12W.

Lorsque l’on regarde l’iPad Air 2 pour la première fois, même si on a un iPad Air tout à côté, deux choses sautent immédiatement aux yeux : Touch ID et la finesse de l’iPad Air 2. Tout le monde était d’accord pour dire que l’iPhone 6 était très, très fin. Sur la dernière tablette d’Apple, on a une épaisseur de 6,1mm, soit 1mm de moins que l’iPhone 6 Plus, par exemple. Cette finesse proche de l’extrême serait-elle synonyme de fragilité pour autant? Il y a là un pas que nous ne franchirons pas. En effet, un iPad utilisé dans des conditions normales (donc pas dans la poche arrière d’un pantalon lorsqu’on s’assoit…) ne se pliera pas - tout comme un iPhone -.

Finesse iPad Air 2

L'iPad Air 2 (à gauche) comparé à l'iPad Air

Sur le côté droit, on retrouve les traditionnels boutons de volume, désormais moins proéminents que sur les versions précédentes, et c’est tout! Adieu le commutateur qui permettait de passer en silencieux ou de verrouiller la rotation de l’écran. Il faudra maintenant passer par le Centre de Contrôle pour ça. Apple ayant pensé à nous, une nouvelle icône fait son apparition dans le Centre de Contrôle sur iPad Air 2, permettant de passer en silencieux. On retrouve ici les mêmes fonctions que celles proposées par le commutateur auparavant placé au-dessus des boutons de volume. Ce choix discutable n’est heureusement pas contraignant, et l’on oublie très rapidement qu’il y avait un tel bouton avant. Ceci étant, il est aisé d’imaginer la même chose arriver sur de prochains iPhone…

Silencieux control center

Apple a trouvé le moyen de se passer du commutateur sur la tranche : le centre de contrôle

En haut de l’appareil se trouvent le bouton de verrouillage ainsi qu’une prise Jack 3,5mm. Pour les versions cellulaires, on a également une bande plastique (de couleur blanche pour les versions Or et Argent, et noire pour la version Gris Sidéral) visant à laisser passer les ondes GSM. Elle est assez discrète en noir, mais très voyante sur le modèle Or. On vous laissera juger celle que vous préférez. D'ailleurs, puisqu'on parle de choses voyantes, admirez la taille des numéros au dos de l'iPad Air 2 sur la photo ci-dessous. On se demande vraiment pourquoi Apple n'a pas continué à utiliser la même taille de police que sur les modèles prècédents. Une fois le tour du propriétaire terminé, on peut enfin allumer la bête…

IMG_1064

Un nouvel écran, pas si différent

Les iPhone ont adopté en 2014 le Retina HD, donc pourquoi pas les iPad ? Et bien, comme à son habitude, Apple laisse les iPad prendre une petite année de retard sur ce qui équipe les iPhone. Quoiqu’il en soit, la firme à la pomme propose tout de même un écran où les 3 couches (Panneau de verre, capteur tactile, LCD) sont désormais fusionnées, offrant le même comportement et ressenti que ce que l’on a sur les iPhone. Et effectivement, dès que l’on place le doigt sur un ancien iPad, on remarque immédiatement que l’on est plus éloigné du LCD que sur l’iPad Air 2. Sur ce nouvel iPad, on a réellement l’impression de “toucher” les pixels, exactement comme sur iPhone.

De plus, ce procédé conjugué à un écran laminé permet de réduire de moitié les reflets. Soyons clairs toutefois : si vous pensez regarder un film avec le soleil derrière vous, oubliez. Les reflets sont peut-être atténués, mais ils persistent tout de même. Cet écran de 9,7 pouces offre la même résolution depuis 2012 : 2048x1536 px, avec une définition de 264ppp. Même si les densités de Pixels des nouveaux iPhone (401ppp pour le 6 Plus) laissent rêveur, compte tenu de l’éloignement des yeux lorsqu’on utilise un iPad, les pixels ne sont pas visibles. La qualification de “Retina” n’est donc pas volée.

Touch ID, ça change la vie

Si vous avez un iPhone doté de Touch ID, vous savez à quel point c’est pratique, et à quelle vitesse on s’y habitue. Même si avant iOS 8, cela ne vous servait qu’à déverrouiller votre iPhone et télécharger une App sur l’App Store, il faut avouer que c’était déjà sacrément pratique, à tel point qu’il est fréquent de placer son doigt sur le bouton Home de l’iPad et d’attendre qu’il se déverrouille, en vain… jusqu’à l’iPad Air 2. Outre l’aspect pratique évoqué ci-dessus, la sécurité est largement accrue. En effet, Touch ID permet d’avoir un mot de passe complexe pour déverrouiller l’iPad, sans avoir - presque - jamais à le taper. Par exemple j’ai ici sur l’iPad un code à 16 chiffres sans aucune gêne, alors qu’avant même un code simple à 4 chiffres était pénible. Bien entendu on peut choisir de ne pas utiliser de code, mais dans ce cas on dit adieu au trousseau iCloud par exemple.

IMG_1068

1Password profite de TouchID

Depuis iOS 8, bon nombre d’Apps profitent de Touch ID, et l’arrivée d’Pay avec des cartes bancaires européennes en 2015 va permettre de l’utiliser encore plus. Il est évident que sortir son iPad au supermarché du coin pour payer ne sera pas adapté, il n’est de toutes façons pas prévu pour être utilisé sur un terminal NFC. Toutefois, Pay est un service proposé en ligne et via des applications également, et c’est là que l’utiliser avec un iPad sera tout à fait logique. De la même manière dont on s’est habitué à Touch ID avec l’iPhone, on sera tellement habitué à utiliser Pay que si ce n’était pas possible sur iPad on aurait trouvé ça vraiment dommage.

Performances en hausses

Un mois après la présentation des nouveaux iPhone, il ne faisait guère de doute sur le fait que l’iPad Air 2 allait aussi bénéficier de la plupart des mêmes améliorations sur le plan des performances. Si depuis le début, les iPad ont un an de retard environ sur les iPhone au niveau des avancées technologiques, cette année on pouvait donc espérer Touch ID sur la dernière tablette d’Apple. Tel est bien le cas, mais ce n’est pas la seule nouveauté de cet iPad Air 2. Par exemple, on peut citer le Wi-Fi 801.11ac qui fait son apparition, permettant, sous réserve de borne Wi-Fi compatible, des débits de 866Mbps (contre 480Mbps pour l’USB 2).

L’iPad Air 2 embarque un nouveau processeur A8X, permettant des performances largement améliorées par rapport aux iPad des générations précédentes. Le coprocesseur M8 est également de la partie, permettant de suivre l’ensemble des mouvements de l’iPad : gyroscope, GPS, accéléromètre… tout y est, même le baromètre. Les performances graphiques sont multipliées par 2,5 par rapport à l’iPad Air qui n’a qu’un an par exemple. Jugez plutôt à l’aide de la capture ci-dessous.

Tout ce que l’on fait sur l’iPad Air 2 est fluide, sans saccade, mais ce qui change réellement est sans aucun doute la RAM, qui est doublée. Avec désormais 2Go de RAM, on peut sans soucis avoir de nombreuses apps qui tournent, et les reprendre quand on veut sans avoir à attendre. Ce qui est falgrant, c’est par exemple lorsque l’on navigue dans plusieurs onglets sous Safari. Si vous utilisiez un iPad Air ou plus ancien, vous savez sans doute que lorsque vous changez d’onglet, s’il n’a pas été ouvert depuis quelques minutes, il doit s’actualiser pour avoir accès au contenu. Dans la pratique c’était assez gênant, et ici la RAM doublée permet de retarder ce phénomène.

Pour être assez exhaustif sur les performances, nous présentons les scores mesurés par Geekbench pour les appareils iOS (et pour rigoler, ceux des appareils android en Single-Core, et Multi-Core).

Single-Core : Performances en hausse de 22% par rapport à l'iPad Air

Multi-Core : Performances en hausse de 67% par rapport à l'iPad Air

Comme vous pouvez le constater, l'iPad Air 2 n'est pas simplement un iPad Air avec Touch ID : c'est une tablette bien plus puissante que l'ancienne génération. Considérer de changer son iPad Air est donc tout à fait justifié.

L’iPad (presque) parfait?

Que ce soit au niveau du design ou des performances, cet iPad Air 2 paraît parfait. L’autonomie de 10 heures est respectée, et en pratique on n’arrive pas en fin de journée avec la batterie qui est à plat. Nous conseillons tout de même de le recharger tous les soirs, et ce pour éviter de tomber en rade de batterie au moment où on a le plus besoin de son iPad. Il ne remplacera pas un Macbook, sauf si votre utilisation est très, très légère. Dès qu’il y a besoin d’afficher deux applications côte à côte, l’iPad montre ses limites… Il faut donc bien savoir si un iPad correspond à vos besoins. Si vous êtes étudiant par exemple, réfléchissez bien : avoir un navigateur internet d’ouvert et une application de traitement de texte à côté n’est pas envisageable.

Sur iPad, comme sur iPhone, le multitâche s'arrête là

Sur iPad, comme sur iPhone, le multitâche s'arrête là : impossible d'avoir deux apps ouvertes côte à côte

Avant d'acheter votre iPad Air 2, il convient de déterminer celui qui vous conviendra le mieux. Le modèle avec 16Go de stockage est à bannir, étant donné que pour 100€ de plus vous pouvez quadrupler la capacités. Entre 64Go et 128Go, cela dépendra surtout de votre utilisation. Si votre bibliothèque iTunes est à synchroniser dans sa quasi-intégralité sur votre iPad, prenez le plus gros modèle. En revanche si seuls quelques Go de musique et vos films favoris doivent vous suivre partout, 64Go suffiront.

Le modèle cellulaire est aujourd’hui quelque chose de très intéressant. En effet, autant le dire directement, dans l’immense majorité des cas, un iPad sans internet perd beaucoup de son intérêt. S’il s’agit d’une tablette que vous laisserez au quotidien sur votre canapé, le modèle Wi-Fi suffira amplement. Toutefois, si vous avez une utilisation nomade, et qu’avoir internet est une quasi-obligation pour vous, optez pour le modèle cellulaire. Si vous avez un fair-use conséquent sur votre smartphone, cela peut-être suffisant en partageant la connexion, mais la batterie fondra à vue d’œil. Or, sur un iPad cellulaire, outre l’indépendance que vous aurez, vous pourrez partager la connexion avec votre ordinateur portable pour profiter d’internet en mobilité sur tous vos appareils (la batterie de l'iPad Air 2 étant bien plus performante que celle d'un iPhone). De plus, certains forfaits proposent désormais des tarifs avantageux, avec assez de Data pour un usage raisonnable.

Enfin pour ce qui est de la couleur, c’est vraiment à chacun de décider. On n’est pas vraiment convaincu par le modèle Or, qui est - surtout en cellulaire - assez tape à l’œil et pas vraiment réussi. Si l’immersion dans vos vidéos et photos est primordiale, choisissez le modèle Gris Sidéral. Si par contre vous vous dites qu’avoir des bords blancs serait mieux (iOS 8 est tout de même plus clair que foncé), optez pour le modèle Argent. Et si vous ne savez pas comment vous décider, regardez votre iPhone et prenez la même couleur, de manière à avoir une cohérence dans tous vos appareils.

Et pour la suite?

On peut imaginer que le design des iPhone 6 et 6 Plus sera porté sur les iPad en 2015, leur permettant d’adopter des bords plus arrondis et de dire adieu aux chanfreins. Un écran Retina HD et des bords plus fins sont également attendus, pour que la taille de la tablette soit encore réduite et qu’il y ait une densité de pixels plus grande. Lorsque ce sera le cas, on parlera alors sans doute de l’iPad parfait. D’ici là, l’iPad Air 2 vous comblera normalement sans problème.

article rédigé par

23 ans - Passionné de nouvelles technologies, d'informatique et de tout ce qui touche à Apple. Amoureux de la montagne, exilé en bretagne...

  • fabrice

    C’est beau propre, joli travail, ce test est un un régal.

    • Bob Jouy

      Merci beaucoup ! Ça fait plaisir à lire ;)

  • Tristan RICHEUX

    Très bon test. Agréable à lire et à regarder avec juste ce qu’il faut d’informations, ni trop, ni pas assez.

    • Bob Jouy

      Merci Tristan, on est content que ça te plaise !

  • Clément Chausson

    Un bon test autant à l’écrit qu’en vidéo.
    Merci pour ce test Bob c’est du bon boulot ☺

    • Bob Jouy

      Merci à toi pour ton retour Clément !

  • Quelle douce voix envoutante ! J’ose espérer que le volume sonore des haut-parleurs de l’iPad Air 2 est supérieur à celui de l’iPad Mini 3. Je trouve que le volume de ce dernier relativement faible. Au niveau de l’écran, celui de l’iPad Air 2 est de bien meilleure qualité que sur la gamme Mini. Pour la mise en cache des onglets sur Safari, effectivement c’est vite agaçant sur le Mini. Quoi qu’il en soit, je préfère le ratio de taille de l’iPad Mini, plus compact et donc plus pratique que l’iPad Air 2.

    • Bob Jouy

      Je n’ai pas testé, ni entendu de retours concernant le volume de l’iPad Mini 3.
      J’avais un iPad Mini 2 avant cet Air 2, et je peux te dire que les Hauts-arleurs sont bien plus puissants sur ce modèle, de loin. Ils font vibrer l’iPad dans quasiment toutes les circonstances.

      Pour le ratio de la taille, je pensais aussi comme toi, avant d’avoir des smartphone de près de 6 pouces. En effet, les tailles sont après trop rapprochées entre l’iPad Mini et ton iPhone pour avoir une réelle différence d’utilisation (dans mon cas). Après, l’arrivée de TouchID et la finesse extrême de cet iPad Air 2 permettent vraiment d’apprécier la bête. Concernant l’écran, c’est clair qu’il y a eu une différence notable au passage à l’Air 2. J’attends toujours une définition plus importante, ça sera pour la prochaine fois …
      Dès que les bords seront plus fins, on aura LE design, parfait !

  • Cedric Boukaïa

    Comme je te disais un gros gros boulot et surtout un très bon papier. Simple et efficace c’est tout ce que j’aime. Pour la vidéo je la trouve parfaite. On a un très bon rythme, on comprend tout, c’est également clair et précis. La comparaison avec l’ancien modèle est clairement indispensable pour ce décider et surtout pour voir une réelle différente, tu as donc très bien fait également.

    Honnêtement continue sur cette voie vous ferai de retinaboys un gros site en restant convivial et franc. Ce qui manque cruellement sur le net.

    À bientôt sur Twitter l’ami !

  • killic41

    Très, très agréable à écouter et regarder.Clair, précis et surtout convivial!!! Juste parfait ;)
    J’ai passé un bon moment…

  • Antonin Douste

    Salut vraiment merci pour le test très complet je trouve et ta vidéo est vraiment cool. J’aime vraiment bien ta façon d’écrire.
    Encore merci pour le travail et bonne continuation pour Retina Boys

    • Bob Jouy

      Je suis très heureux que ça te plaise, nous allons tout fair pour continuer à proposer encore de meilleurs articles ;)

      • Antonin Douste

        Eh bah on peut dire que tu es rapide, sincérement j’y croyais pas trop au retour de Retina Boys mais je suis agréablement surpris de voir le boulot que vous avez fait.
        Quand je me balade sur le site c’est beau comme avant et maintenant il y a davantage de contenu et ça c’est vraiment top.
        Alors je suis clairement derrière vous et comme vous faites du putain de travail ça va marcher c’est sur !

        • Bob Jouy

          Ahahah oui j’ai l’œil ;)
          On essaye de proposer du contenu de qualité, pour vous, et vos retours nous encouragent toujours davantage.
          Merci encore.

  • Jules Gouwy

    Comme je te l’ai dit sur twitter, ce test est très bien réalisé non seulement la vidéo mais l’article

  • Bruno de Malaisie

    Beau travail, même si je reste sur mon iPad Air. Mais le fait d’avoir Touch ID sur l’iPhone 5S et pas sur l’iPad me frustre car je ne peux pas l’utiliser complètement…
    Retina Boys renaît de ses cendres on dirait:)
    Vous avez gagné un lecteur en tout cas.