Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Créer un volume RAID avec l’utilitaire de disque sous OS X

Par le

 

Nous présentons dans ce tutoriel comment créer un volume RAID via l’utilitaire de disque de Mac OS X. À quoi cela sert, quel type RAID choisir, comment faire : tout est là.

AlauneRAID

Un volume RAID, kézako ?

RAID, acronyme de Redundant Array of Independent Disks, est une technique permettant de répartir ses données sur plusieurs disques, dans le but d’améliorer, au choix, la sécurité, la rapidité, ou la tolérance aux pannes du système.
Pour faire simple, c’est un assemblage logique de plusieurs disques physiques. Si vous souhaitez rentrer dans les détails, un bel article complet est disponible sur Wikipedia, exposant les différents types de RAID en détail.

Sécurité vs. rapidité

Dans l’utilitaire de disque, on ne peut choisir que trois matrices RAID : entrelacée (RAID 0),  miroir (RAID 1), ou ensemble de disques concaténés (JBOD). Nous ne détaillerons ici que les deux premiers, le troisième ne présentant pas d'intérêt particulier.

  • Si vous cherchez la performance, choisissez entrelacée.

Cet assemblage offre la rapidité maximale. En effet, les données seront écrites - et par conséquent lues - simultanément sur les n disques composant votre grappe. Grossièrement, si vous avez deux disques dans votre volume, et que vous y copiez un fichier de 2 Go, vous aurez 1Go sur chaque disque, mais vous verrez le fichier comme un seul de 2Go. Ainsi avec deux disques identiques, offrant des débits d'environ 120Mo/s en lecture comme en écriture, un RAID 0 permet d'augmenter sensiblement les performances comme le montre la capture ci dessous.

RAID0 SpeedTest

Le RAID 0 n’offre aucune sécurité, et il est important de le savoir avant de vous lancer. En effet, si un des disques composant votre volume est défaillant, ce sont toutes vos données qui seront perdues. La probabilité de perdre vos données est donc égale à la probabilité de panne d’un disque, multipliée par le nombre de disques composant votre grappe. On ne recommandera donc pas le RAID 0 pour des données sensibles, que vous souhaitez sécuriser au maximum.

Si votre but reste la rapidité, prenez garde à ne pas être limité par l’interface que vous utilisez si vous faites un RAID 0 avec beaucoup de disques. Par exemple, vous serez limité par les 5Gb/s de l’USB 3 si le volume est branché en USB sur votre machine, et deux disques SSD en RAID 0 satureront aisément ces 5Gb/s en lecture. Nous privilégierons donc le Thunderbolt (10Gb/s, voire 20Gb/s pour le Thunderbolt 2) dans le cas d’un volume RAID 0 composé de SSD.

  • En revanche, si la sécurité est votre priorité, choisissez une matrice en mode miroir.

Le mode miroir, ou RAID 1 offre quand à lui le maximum de sécurité, puisque chaque disque de votre volume est répliqué à l’identique sur un autre (il vous faut donc un nombre pair de disques pour un volume RAID 1). Les performances ici ne sont pas intéressantes -les données étant copiées entièrement sur chaque disque-, mais la réplication des données permet, en cas de défaillance d’un disque, de ne rien perdre. En effet, si un disque de votre volume tombe en panne, le disque miroir viendra se substituer à ce dernier, automatiquement. Là où un seul disque défaillant sur un volume RAID 0 conduit à la perte de toutes vos données, sur un volume RAID 1 il faut que deux disques miroirs tombent en panne simultanément pour perdre les données que ceux-ci contenaient. La probabilité de perdre des fichiers est donc bien moindre.

Toutefois, un volume RAID 1 possède un inconvénient de taille en plus des performances moindres : il est nécessaire de posséder deux fois plus d’espace de stockage que ce que vous allez utiliser. C’est logique, puisque c’est un miroir. Si vous souhaitez avoir 3To de stockage disponible en RAID 1, il vous faudra deux disques de 3To par exemple, l’un étant le miroir de l’autre.

Comment créer mon volume?

Le plus simple, que vous choisissiez une matrice miroir ou entrelacée, est de prendre des disques identiques pour tout votre volume. Dans le cas exposé ici, il s’agit de deux WD My Book Studio de 3To branchés en USB 3. Vous pouvez bien entendu prendre les disques que vous voulez, mais dans le cas d’un volume créé via l’utilitaire de disque, le contrôleur RAID étant logiciel, il est préférable que les disques soient les mêmes. Nous allons donc procéder par étapes, en commençant par lancer l'utilitaire de disque.

  1. Créer une matrice RAID
    Vous devez sélectionner un disque apparaissant dans la liste sur la gauche de la fenêtre, puis l'onglet "RAID", se trouvant entre "Partitionner" et "Restaurer". Remplissez le champ "Nom de la matrice RAID" avec ce que vous voulez (Ce nom sera affiché dans le Finder par la suite)
  2. Choisir le type RAID
    Selon que vous privilégiez les performances ou la sécurité, sélectionnez la matrice que vous souhaitez. Ici nous choisissons un RAID 0 (Matrice RAID entrelacée) pour maximiser les performances. Comme vous le constatez sur la capture d'écran ci-dessous, la matrice apparaît alors dans l'encadré principal.
    RAID - 1
  3. Choisir la taille de bloc
    Cliquez sur Options, et choisissez une taille de bloc. Si vous ne savez pas trop, restez en 32ko. Si par contre vous voulez absolument une taille de bloc plus importante, pour du traitement vidéo par exemple, vous pouvez choisir 128ko, voire même 256ko. Vous pourrez très bien tester et faire des SpeedTest pour vérifier ce qui vous apportera la plus grande satisfaction. Si vous faites un RAID 1, cochez la case "Reconstruire automatiquement...". Cela sera particulièrement utile en cas de défaillance d'un disque : lorsque vous le remplacerez, le nouveau disque sera intégré automatiquement, et les données du disque miroir y seront copiées.
    RAID - 3
  4. Ajouter des disques à votre matrice RAID
    On arrive enfin à la partie la plus importante, la construction de votre volume. Pour ajouter un disque à votre volume RAID, vous n'avez qu'à le glisser depuis la liste située à gauche vers l'encadré principal. Une fois tous vos disques ajoutés, il ne vous reste qu'à cliquer sur le bouton "créer" situé en bas à droite. En quelques minutes tout au plus, le volume est créé et la matrice RAID apparaîtra désormais dans votre Finder, comme un seul et unique volume (voir ci-dessous).
    RAID - 4

 

Il ne vous reste alors qu'à profiter de votre RAID fraîchement créé comme si ce n'était qu'un seul disque connecté à votre machine. Pratique, n'est-ce pas?

 

 

 

article rédigé par

23 ans - Passionné de nouvelles technologies, d'informatique et de tout ce qui touche à Apple. Amoureux de la montagne, exilé en bretagne...

  • Antonin Douste

    Super l’article très simple mais efficace !

  • Alexandre

    Très bon article mais j’ai cependant un question, si je choisi d’avoir un Raid 1, avec mes deux disques de 3To je n’aurais que 3To de disponible vue que le second et le clone du premier, est-ce bien cela ?

    • Bob Jouy

      Effectivement.
      Pour citer l’auteur de cet article :
      Si vous souhaitez avoir 3To de stockage disponible en RAID 1, il vous faudra deux disques de 3To par exemple, l’un étant le miroir de l’autre.

      • Alexandre

        Désolé j’avais pas vue cette partie..
        Merci de ces précisions.

  • MaksOuw

    Sympa l’article, mais dommage de pas parler de RAID 5 (au moins).

    • Bob Jouy

      Effectivement, mais ici il est question des options disponibles dans l’utilitaire de disque, soit RAID0, 1 et JBOD