Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Apple Watch : un laboratoire secret pour tester des applications

Par le

Apple Watch Sport avec bracelet bleu

Apple aurait récemment invité quelques développeurs privilégiés sur le campus, à Cupertino, dans le but d’aider au développement de l’Apple Watch.

Un laboratoire Top Secret

On connaît bien le culte du secret chez Apple, qui est très pris au sérieux, et pas question que le développement de l’Apple Watch ne déroge à la règle. Bloomberg¹ a publié aujourd’hui un rapport décrivant la manière dont ont été traités certains privilégiés au sein du laboratoire secret consacré au développement de l’Apple Watch.

Ce n’est plus un secret, lundi à 18:00 heure française se déroulera le Special Event d’Apple, à l’issue duquel on en saura bien plus sur l’Apple Watch. On imagine aisément que des développeurs viendront sur scène présenter leurs applications, comme c’est en général le cas pour des Keynotes sur l’iPhone ou l’iPad. Mais voilà, pour le moment, les développeurs n’ont pas de montres avec lesquelles jouer … À en croire le rapport cité ci-dessus, des développeurs de Facebook, BMW, et quelques autres triés sur le volet, ont pu s’amuser avec la montre de la marque à la pomme.

Pour optimiser leurs applications avant lundi, ces développeurs ont été autorisés à venir dans les locaux d’Apple, avec un disque dur contenant le code source de leur application. Les mesures pour garder secret ce qu’il s’est passé une fois que ces développeurs sont entrés dans le laboratoire réservé au développement des applications pour la montre sont exceptionnelles.

Force Touch Apple Watch

Force Touch : Un long Appui sur l'écran de l'Apple Watch révèle des options

Au sein du laboratoire, pas d’internet, et aucun objet venant de l’extérieur n’est admis, à l’exception des disques durs contenant le code source de l’application à tester. D’ailleurs, ces disques resteront dans le laboratoire avant d’éviter toute fuite, au moins jusqu’à lundi. Les heureux développeurs ont donc pu optimiser l’utilisation de la couronne digitale et de l’option “force touch” (un long appui sur l’écran, proposant diverses actions) avec une vraie Apple Watch au poignet, et non un simple émulateur tournant sur leur écran d’ordinateur.

Ce sur quoi Apple souhaite que les développeurs se concentrent, c’est la quantité d’informations qui sera visible sur la montre. En effet, la maison mère estime qu’une interaction avec l’Apple Watch ne doit pas excéder 10 secondes. Ça paraît sans doute court, mais si vous recevez 100 notifications par heure et qu’elles apparaissent toutes sur la montre pendant 30 secondes, il vous reste seulement 10 minutes de disponibles pour … lire l'heure.

Ainsi, la quantité doit être modérée (par exemple, une seule notification par application tant que vous ne l’avez pas traitée), et l’information affichée doit être de qualité. Pas la peine d’avoir une notification Twitter où il est écrit “nouvelle mention” sans plus d’informations par exemple. Quoi qu’il en soit, cela montre encore une fois tout le secret qui règne autour de cette Apple Watch, et c’est aussi pour ça que beaucoup seront devant le Special Event lundi (voir notre article ici) : on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre !

article rédigé par

23 ans - Passionné de nouvelles technologies, d'informatique et de tout ce qui touche à Apple. Amoureux de la montagne, exilé en bretagne...