Pourquoi tant de haine ??


Ce site n'utilise aucune publicité intrusive, alors pourquoi utiliser AdBlock ?
Chaque article ne présente que deux publicités : une avant le texte, et une autre a droite de la signature de l'auteur. C'est tout.
Ces deux publicités sont les seuls éléments visibles qui permettent de financer ce site.

Essayez ! Mettez RetinaBoys.com en liste blanche dans AdBlock !
Merci par avance.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.0

Par le

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.0

Après avoir présenté la première version du casque bluetooth Parrot Zik lors de notre comparatif de casques à moins de 400 EUR, voici le test du Parrot Zik 2.0.

Un design familier, tout en "cuir" cette fois

Si le design de cette seconde version du casque Zik de chez Parrot ressemble énormément à la première, c'est sans doute que M. Stark qui en est le designer était emballé par son idée première. Bien entendu, quelques points ont été revus, voyons cela tout de suite.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.08

Les principaux changements se situent au niveau des oreillettes, qui arborent désormais fièrement un design "tout cuir" (qui est un simili cuir, ou cuir PU) du plus bel effet. Si la version précédente du Parrot Zik pouvait avoir un aspect "cheap" dû aux coques des pavillons en plastique, ce nouveau modèle dispose d'un look assurément plus chic et moderne.

Petit changement cosmétique au niveau du pavillon gauche (celui qui n'est pas tactile) avec une impression de la marque Parrot, directement sur le cuir PU. Rassurez-vous, cela reste plutôt soft, bien que l'on aurait aimé un peu plus de discrétion sur un casque haut de gamme comme celui-ci.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.06

D'un point de vue taille, le Zik 2.0 a subi une légère cure d'amincissement (17% plus fin) au niveau des pavillons, et l'impression d'avoir un casque gros comme 2 fois sa tête a totalement disparu. Cette nouvelle version a également vu sa courbe de poids diminuer, passant ainsi de 340 g à 270 grammes, pour le plus grand bonheur de ses utilisateurs.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.03

La partie inférieure du casque a également été mieux travaillée, les micros servant à l'ANC sont désormais dissimulés sur le côté du pavillon gauche, et entourés par des inserts en métal, n'altérant absolument pas le design du casque, contrairement à le version 1 ou les micros étaient de simples "trous" avec une grille en plastique par dessus.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.012

Au niveau des boutons, le constructeur est resté simple, puisque seul un bouton pour allumer et éteindre le casque est présent. La finition et le positionnement de ce bouton ont été revus, et si ce dernier est bien plus agréable grâce à sa forme plus arrondie que sur le Zik premier du nom, il est aussi un peu trop accessible. En effet, lors de nos tests il est arrivé plusieurs fois que l'on éteigne le casque alors que nous souhaitions tout simplement le retirer de nos oreilles.

Dans l'ensemble, le Parrot Zik 2.0 est très clairement une réussite en terme de design, et le cuir PU lui confère un statut haut de gamme que l'on est en droit d'attendre de la part d'un produit à ce tarif. Voyons tout de suite si ce qu'il a dans le ventre est à la hauteur de son design.

Métro, boulot, Zik 2.0 !

Si d'un point de vue esthétique le Zik 2.0 n'est pas si surprenant que ça, l'ensemble des performances du casque ont été repensées, et cette nouvelle version réserve bien des surprises aux early-adotpers du Zik 1.

Toujours cette précieuse surface tactile et ce capteur de présence

Commençons par ce qui fait la différence du Zik avec les autres casques de son segment : la surface tactile multi-touch. En effet, à l'instar de la première version, l'ensemble de la surface de l'oreillette droite est tactile, et de nombreux gestes sont permis, conférant à l'objet un côté très user-friendly.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.04

Un glissement de doigt vers l'avant ou l'arrière change de musique, tandis que si votre doigt oscille de bas en haut, le volume s'en verra modifié. Un appui court met en pause la musique ou permet de décrocher un coup de téléphone, et un appui long refusera l'appel entrant.

Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour les usagers des transports en commun qui bien souvent n'ont (aux heures de pointe) pas la place d'utiliser correctement leur téléphone afin de contrôler leur musique. Pour ceux qui ont une Apple Watch, le problème ne se pose évidemment pas.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.011

Deuxième fonction sympa de ce Zik 2.0 : le capteur de présence. Grâce aux deux petits carrés que vous voyez sur la photo ci-dessus, le casque va être en mesure de savoir si vous le portez ou non, afin de mettre en pause la musique lorsque vous retirez le casque, et reprendre la lecture lorsque vous le reposez sur vos oreilles.

Cette fonction marche plutôt bien, sauf après de très longues sessions d'écoutes, où le capteur perd le nord et ne parvient plus à savoir si vous êtes là ou non.

Une réduction de bruit encore plus active que la précédente

En parlant des transports en commun, venons-en à l'une des caractéristiques phares de ce casque : l'ANC (Active Noise Cancellation, ou réduction active du bruit). Cette fonction bien utile lors de trajets en métro, bus, train ou avion, est absolument fabuleuse sur ce Parrot Zik 2.0.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.07

Même lorsque le son est à une puissance relativement faible, la réduction de bruit est assez bluffante. Nous avons testé ce casque dans un métro bondé aux rails vieillissants (et donc qui grincent à chaque virage) et il nous a été impossible d'entendre quoi que ce soit. Attention cependant, cela peut être troublant dans des endroits peu bruyants.

Ce point a véritablement été amélioré par rapport à la version précédente, et une dernière nouveauté reste à évoquer : il est désormais possible de choisir l'intensité de cette réduction via l'application dédiée sur laquelle nous reviendrons plus tard.

Une autonomie améliorée

Le plus gros reproche qu'il était possible de faire au Parrot Zik - au-delà de son poids - était bel et bien son autonomie. Le constructeur a semble-t-il, pris en compte les remarques de ses clients, et a doté le Zik 2.0 d'une meilleure autonomie, ainsi que d'un mode voyage bien utile.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.010

Annoncé avec 6 heures d'autonomie toutes fonctions activées (bluetooth, ANC et Parrot Concert Hall) et a une puissance correcte, le Parrot Zik 2.0 tient bien ses promesses. Le point fort de cette nouvelle version est son mode voyage, économe en énergie, lui permettant d'atteindre une autonomie de 18h.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.14

Si le mode voyage triple l'autonomie de la bestiole, il faut bien évidemment faire quelques concessions. En effet, ce mode désactive le bluetooth ainsi que l'interface tactile, vous obligeant ainsi à brancher le câble jack 3.5 mm fourni avec le casque. Ce mode plutôt destiné aux longs voyages en avion ne désactive heureusement pas l'ANC, qui est une fonction primordiale avec ce mode de transport.

Du côté de la charge, le casque propose un joli 0 à 100% en 2h30 via un câble micro-USB, de quoi rapidement retrouver le plaisir des longues sessions d'écoute.

Une qualité acoustique améliorée et une app dédiée de meilleure qualité

Le Parrot Zik premier du nom était un casque au son riche, et même un peu trop riche avec des basses fréquences qui avaient tendance à prendre le dessus sur le reste. Ce Parrot Zik 2.0 offre désormais un son plus neutre, et des possibilités de personnalisation bien plus poussées grâce à une application dédiée.

Toujours pas mal de basses, mais un ensemble plus harmonieux

Si le Zik 2.0 n'est toujours pas un casque pour audiophile à la recherche d'une neutralité parfaite, il s'est cependant bien amélioré sur ce point-là. Sans utiliser d'équalizer, le son produit par la bestiole est agréable, les basses fréquences restent à leur place et ne viennent pas empiéter sur le reste du spectre. La qualité des médiums est satisfaisante, tout comme les aigus.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.09

Attention cependant, à pleine puissance les aigus peuvent siffler, ce qui est assez gênant quand cela arrive, mais facilement corrigible en un glissement de doigt vers le bas.

Le point fort de ce Parrot Zik 2.0, c'est son application disponible sur iOS comme sur Android, qui permet de régler le son très précisément pour coller au mieux avec le type de musique que vous écoutez. Voyons cela de plus près.

Une application entièrement repensée et bien plus complète

L'application compatible avec le Zik 2.0 n'est pas la même que pour la première version du casque. Cette nouvelle app propose des réglages encore plus pointus, et une interface mieux pensée.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.15

Sur la première page de l'app se trouvent l'affichage du pourcentage de batterie restant ainsi que trois boutons correspondants aux trois fonctions principales à savoir le contrôle du bruit, l'équalizer ainsi que le mode Concert Hall.

En slidant vers la droite, nous retrouvons la possibilité de régler finement la réduction active du bruit, et de passer d'une réduction totale à une amplification des bruits ambiants (nous n'avons pas réellement compris l'utilité d'amplifier les bruits alentour). 

En continuant un peu, nous arrivons à la partie equalizer, et c'est de loin l'une des fonctions les plus intéressantes. Les réglages sont très simples, il suffit de bouger le point orange à l'intérieur du cercle, et de laisser guider tantôt par un son profond et des basses surpuissantes, tantôt par une accentuation des voix ou des instruments.

Test du casque bluetooth Parrot Zik 2.13

Vient ensuite le mode Parrot Concert Hall, particulièrement utile pour les morceaux à orchestration riche, les morceaux acoustiques ou les émissions de radio. Il est possible de choisir la taille de la salle de concert virtuelle, vous pouvez donc offrir la possibilité à votre chanteur préféré de résonner dans vos oreilles comme s'il était dans votre salon, ou comme s'il était au stade de France. Pratique, non ?

Il est également possible de choisir des presets, c'est à dire des réglages déjà prêts, réalisés par des artistes tels que La Roux, Lou Reed ou The Magnificent.

Le mode producteur est quant à lui destiné aux plus aventuriers d'entrevous, et offre 5 bandes d'égalisation paramétriques avec lesquelles vous pouvez vous amuser à régler méticuleusement votre musique.

Simple mise à jour, ou refonte totale de la première version ?

Si le Parrot Zik premier du nom ne vous a pas convaincu, nous vous conseillons de ne pas rester sur cette mauvaise image du casque lourd, encombrant et aux finitions moyennes. Le Zik 2.0 a entièrement été repensé, et peut désormais se hisser dans le haut du classement des casques bluetooth à réduction de bruit active.

Le confort est optimal, et nous n'avons pas ressenti de gêne, même lors de sessions d'écoutes prolongées, ce qui était pourtant fréquent avec la première version. Le verdict est clair, le Parrot Zik 2.0 est un nouveau casque, et pas seulement une mise à jour mineure de son prédécesseur.

Ce casque est disponible en plusieurs coloris (noir, blanc, bleu, jaune, orange et marron) à un prix correct pour le niveau de finition et les technologies qu'il embarque. Vous pourrez le retrouver à partir de 300 EUR sur Amazon en fonction de la couleur choisie. Il est livré avec un câble de recharge, un câble jack 3.5 ainsi qu'une housse de transport en tissus.

bouton amazon retinaboys achat

article rédigé par

Jeune actif de 20 ans, kiffeur 2.0, passionné par Apple et tout ce qui tourne autour.

@clementdietz
  • Tapas

    Simple et très clair. Je ne m’étais pas intéressé à cette marque auparavant mais maintenant je dois dire que ça me titille un peu. Super boulot comme toujours, merci !

  • Mrfred1379

    Effectivement je confirme, très bon casque, seul bémol il sert un peu pour les gens qui comme moi porte de lunette. Autrement c’est un régal, en plus app parrot est vraiment bien penser !! Bonne continuation ;)

  • Niko

    Merci, la description est très convaincante. Pour le côté acoustique (même si la finition et le design et très réussi) j’imagine qu’Il est plus intéressant de partir sur un casque comme celui là, que sur un beats studio-wireles qui malgré son design aura certainement un rendu sonore moin bon et des distorsions plus accentuer.

  • Clément CAU

    J’en possède un et j’en suis très très content agréable au possible notamment dans les transports et bien meilleurs que les beats sans aucune comparaison niveau du son. Les réglages d’équaliseur sont juste géniaux pour avois un son comme on l’aime. Je recommande ce casqu. Mais c’est vrai qu’avec des lunettes il peut etre génant.

  • Dcxx

    Le Zik 1.0 était bien conçu, mais le Zik 2.0 n’est pas à la hauteur.
    De nombreux utilisateurs se plaignent d’oreillettes déchirées.
    Un problème de fabrication que Parrot ne semble malheureusement pas pressé de régler.
    Dommage

  • crystèle

    bonjour,
    pouvez-vous me dire si on a une résonance de nos pas dans les oreilles avec un zik 2.0, parce qu’il est impossible de faire un trajet à pied avec le zik 1.0 tellement cela résonne ?

    • Clément Dietz

      Salut Crystele,

      Je n’ai pas eu de souci avec le Zik 1.0 en marchant. En revanche, il est vrai qu’en courant cela résonne fort.

      Le Zik 2.0 étant plus léger, l’effet de résonance est beaucoup moins présent, et totalement absent quand on marche. Cela-dit, cela n’en fait pas du tout le casque idéal pour courir.